Archives pour la catégorie Démarche participative

La démarche participative annoncée pour 2015

Le CBL espérait que la démarche participative annoncée par la Municipalité en vue du nouveau plan d’urbanisme du site de Beaulieu pourrait démarrer dans le courant de l’automne 2014. En fait, il faudra attendre 2015. Pourquoi? Parce que l’exploitant du Centre de congrès et d’expositions, le groupe MCH, qui veut limiter ses activités aux expositions, n’a pas encore dit de quelles surfaces il a besoin sur le site.

Ci-dessous,  la réponse donnée par le syndic, Daniel Brélaz, à une question orale posée à ce sujet par le conseiller communal Laurent Rebeaud (Les Verts) lors de la séance du Conseil communal du
28 octobre dernier:

«Comme nous l’avons dit aux opposants lors de la rencontre évoquée par M. Rebeaud, avant de pouvoir faire un plan partiel d’affectation, un PPA, et les modifications dans le cadre d’une démarche participative – que nous confirmons – il faut savoir à peu près où on va. Dans cette optique, nous avons également dit que les discussions sur les besoins futurs de MCH, l’exploitant du Centre de congrès et d’expositions, devaient d’abord aboutir à un certain consensus, y compris sur les mesures liées, avant que la démarche en question puisse avoir un sens. Parce qu’évidemment, suivant ce qui se passe dans les détails, ça va un peu changer les données. Aujourd’hui, ce qui est clair, c’est que MCH ne veut plus s’occuper du théâtre (…). Les responsables de MCH ont encore, récemment, renoncé à la partie congrès, et des solutions de remplacement sont en train d’être recherchées. Ils sont en train de préciser leurs besoins en mètres carrés pour la partie qu’ils connaissent le mieux, c’est-à-dire les expositions, pour laquelle ils confirment avoir un intérêt à continuer. Et bien sûr, c’est l’addition de tous ces éléments, plus un certain nombre de réflexions sur les éventuelles surfaces résiduelles, qui va ensuite conduire au choix pouvant amener au PPA et bien sûr à la démarche participative dont on parle. Donc c’est par manque de données suffisamment solides que nous n’avons pas pu commencer cette démarche. Ça ne sert à rien de faire une telle démarche pour dire après quelques mois: «C’était pas ça, parce qu’il y a autre chose». Je pense honnêtement qu’on pourra la commencer au pire au premier semestre 2015, on espère au premier trimestre 2015.»

Le comité du CBL continuera bien sûr à suivre le dossier, en collaboration avec ses relais au sein du Conseil communal.

1er octobre: débat à la Pontaise

A la suite du safari urbain du 4 septembre 2014, un débat public a eu lieu  le 1er octobre à la Maison de quartier de la Pontaise, avec la participation de Grégoire Junod, représentant la Municipalité de Lausanne, et Marc Porchet, secrétaire général de la Fondation de Beaulieu. La modération du débat était assurée par Laurent Bonnard, en présence de plus de 50 personnes.

Il ressort de la synthèse du safari réalisée par Droit de Cité que les habitants du quartier soutiennent les revendications du CBL, et souhaitent notamment que les aménagements à venir améliorent la qualité et l’accessibilité des espaces publics au nord du Centre de congrès et d’expositions.

Synthèse de Droit de Cité

Présentation de la Fondation de Beaulieu

Eléments de LaTélé:
Interview de Christine Theumann, coprésidente du CBL
Interview de Josiane Maury, présidente de Droit de Cité
Interview de Grégoire Junod, conseiller municipal

Position de la Municipalité

S’exprimant au nom de la Municipalité, Grégoire Junod a indiqué les points sur lesquels les anciens opposants au projet Taoua et la Municipalité ont abouti à un consensus lors de la rencontre organisée par la Ville le 24 juin 2014:

  • les futures constructions sur le site respecteront les limites de l’actuel plan général d’affectation,
  • l’élaboration du nouveau plan d’urbanisme prendra en considération un périmètre plus large que la parcelle du projet Taoua, en incluant notamment les zones boisées au-dessus des halles nord,
  • le nouveau plan d’urbanisme fera l’objet d’une démarche participative ouverte aux habitants intéressés et à leurs associations.
Position du CBL

Christine Theumann, coprésidente du CBL, a rappelé que le CBL a changé de statuts après le référendum du 13 avril 2014, et que son but est désormais de soutenir la démarche participative en vue de l’élaboration d’un nouveau plan d’urbanisme pour le site. Les habitants du quartier, y compris ceux qui étaient favorables au projet Taoua, sont invités à adhérer au CBL, afin de favoriser l’élaboration de propositions qui reflètent au mieux les idées, les désirs et les besoins de l’ensemble des habitants.

Il appartient désormais à la Municipalité de mettre en place la démarche participative dont elle a accepté le principe et la responsabilité.

Safari urbain du 4 septembre 2014

Le safari urbain du 4 septembre, organisé par le CBL avec l’association Droit de Cité, a réuni quelque 40 personnes en fin d’après-midi par un temps radieux. Voir la vidéo.

Les participants ont
– traversé les jardins,
– tourné derrière le palais de Beaulieu,
– constaté le délabrement de la promenade du Bois-de-Beaulieu,
– déploré la présence des grillages  qui coupent les anciens chemins,
– égrené des souvenirs d’enfance,
– souhaité que ces lieux redeviennent accueillants
– et contemplé le panorama qui s’étend, par dessus les halles nord de l’ancien Comptoir, vers la cathédrale, le lac et les Alpes de Savoie.

Les participants au safari sont invités à une séance de restitution, le 1er octobre à la Maison de quartier de la Pontaise. Ce sera l’occasion d’un débat public auquel sont invitées toutes les personnes intéressées, qu’elles aient ou non participé au safari.

flyer 1er octobre-web