Démarche participative à Sévelin: affluence record

Les acteurs du quartier de Sévelin étaient conviés le 19 février à une soirée d’ateliers participatifs. Pour exprimer quel avenir ils envisagent pour ce secteur enclavé, mal éclairé, rythmé par le passage des camions et largement dominé par la présence de lieux culturels, d’écoles et de prostituées. C’est en tout cas la définition qu’en ont donnée les dix groupes de réflexion de cet atelier qui a duré trois heures.

«Il y a vraiment beaucoup de monde. On a dû en refuser, changer de traiteur et de salle!» Yves Bonard, urbaniste et chef de projet à la Ville de Lausanne, est ravi du succès rencontré par la démarche.

Voir le compte-rendu de 24 heures