Débat du 1er octobre 2014 à la Pontaise

A la suite du safari urbain du 4 septembre 2014, un débat public a eu lieu  le 1er octobre à la Maison de quartier de la Pontaise, avec la participation de Grégoire Junod, représentant la Municipalité de Lausanne, et Marc Porchet, secrétaire général de la Fondation de Beaulieu. La modération du débat était assurée par Laurent Bonnard, en présence de plus de 50 personnes.

Il ressort de la synthèse du safari réalisée par Droit de Cité que les habitants du quartier soutiennent les revendications du CBL, et souhaitent notamment que les aménagements à venir améliorent la qualité et l’accessibilité des espaces publics au nord du Centre de congrès et d’expositions.

Synthèse de Droit de Cité

Présentation de la Fondation de Beaulieu

Eléments de La Télé:
Interview de Christine Theumann, coprésidente du CBL
Interview de Josianne Maury, présidente de Droit de Cité
Interview de Grégoire Junod, conseiller municipal

Position de la Municipalité

S’exprimant au nom de la Municipalité, Grégoire Junod a indiqué les points sur lesquels les anciens opposants au projet Taoua et la Municipalité ont abouti à un consensus lors de la rencontre organisée par la Ville le 24 juin 2014:

  • les futures constructions sur le site respecteront les limites de l’actuel plan général d’affectation,
  • l’élaboration du nouveau plan d’urbanisme prendra en considération un périmètre plus large que la parcelle du projet Taoua, en incluant notamment les zones boisées au-dessus des halles nord,
  • le nouveau plan d’urbanisme fera l’objet d’une démarche participative ouverte aux habitants intéressés et à leurs associations.
Position du CBL

Christine Theumann, coprésidente du CBL, a rappelé que le CBL a changé de statuts après le référendum du 13 avril 2014, et que son but est désormais de soutenir la démarche participative en vue de l’élaboration d’un nouveau plan d’urbanisme pour le site. Les habitants du quartier, y compris ceux qui étaient favorables au projet Taoua, sont invités à adhérer au CBL, afin de favoriser l’élaboration de propositions qui reflètent au mieux les idées, les désirs et les besoins de l’ensemble des habitants.

Il appartient désormais à la Municipalité de mettre en place la démarche participative dont elle a accepté le principe et la responsabilité.

Facebook

Get the Facebook Likebox Slider Pro for WordPress