Tous les articles par administrator

Avenir du Centre de congrès et d’expositions: dans l’attente des déterminations de MCH

Que veut le groupe MCH, chargé de l’exploitation du Centre de congrès et d’expositions de Beaulieu? La Fondation de Beaulieu, comme la Municipalité, sont suspendues à ses déterminations qui, semblent-ils, ne sont pas encore mûres.

La Municipalité en stand by. Selon les déclarations du conseiller municipal Grégoire Junod lors du débat organisé par le CBL le 1er octobre 2014, la Municipalité ne peut pas faire de plans d’avenir tant que MCH n’a pas défini ses besoins d’équipements pour le site. Cette information manque pour commencer à réfléchir à ce qui devrait advenir des halles nord: une rénovation, une démolition-reconstruction, une démolition pour une autre utilisation de cet espace? Les enjeux de la démarche participative à venir dépendent largement des choix encore en gestation.

Info ou intox? Plusieurs articles de presse donnent à penser que MCH et les autres partenaires (Ville de Lausanne, Fondation de Beaulieu) ont de la peine à se mettre d’accord sur les modalités de la poursuite du projet Beaulieu 2020. La Ville de Lausanne attend que MCH définisse ses besoins, MCH semble attendre de la Ville une participation financière plus affirmée.

Le syndic de Lausanne tente de calmer le jeu. Daniel Brélaz affirme que le refus du projet Taoua ne change pas grand-chose au calendrier du projet Beaulieu 2020, que les tractations avec MCH se poursuivent et qu’on devrait y voir plus clair d’ici trois à cinq mois.

Voir l’interview de Daniel Brélaz dans Lausanne Cités

1er octobre: débat à la Pontaise

A la suite du safari urbain du 4 septembre 2014, un débat public a eu lieu  le 1er octobre à la Maison de quartier de la Pontaise, avec la participation de Grégoire Junod, représentant la Municipalité de Lausanne, et Marc Porchet, secrétaire général de la Fondation de Beaulieu. La modération du débat était assurée par Laurent Bonnard, en présence de plus de 50 personnes.

Il ressort de la synthèse du safari réalisée par Droit de Cité que les habitants du quartier soutiennent les revendications du CBL, et souhaitent notamment que les aménagements à venir améliorent la qualité et l’accessibilité des espaces publics au nord du Centre de congrès et d’expositions.

Synthèse de Droit de Cité

Présentation de la Fondation de Beaulieu

Eléments de LaTélé:
Interview de Christine Theumann, coprésidente du CBL
Interview de Josiane Maury, présidente de Droit de Cité
Interview de Grégoire Junod, conseiller municipal

Position de la Municipalité

S’exprimant au nom de la Municipalité, Grégoire Junod a indiqué les points sur lesquels les anciens opposants au projet Taoua et la Municipalité ont abouti à un consensus lors de la rencontre organisée par la Ville le 24 juin 2014:

  • les futures constructions sur le site respecteront les limites de l’actuel plan général d’affectation,
  • l’élaboration du nouveau plan d’urbanisme prendra en considération un périmètre plus large que la parcelle du projet Taoua, en incluant notamment les zones boisées au-dessus des halles nord,
  • le nouveau plan d’urbanisme fera l’objet d’une démarche participative ouverte aux habitants intéressés et à leurs associations.
Position du CBL

Christine Theumann, coprésidente du CBL, a rappelé que le CBL a changé de statuts après le référendum du 13 avril 2014, et que son but est désormais de soutenir la démarche participative en vue de l’élaboration d’un nouveau plan d’urbanisme pour le site. Les habitants du quartier, y compris ceux qui étaient favorables au projet Taoua, sont invités à adhérer au CBL, afin de favoriser l’élaboration de propositions qui reflètent au mieux les idées, les désirs et les besoins de l’ensemble des habitants.

Il appartient désormais à la Municipalité de mettre en place la démarche participative dont elle a accepté le principe et la responsabilité.

Safari urbain du 4 septembre 2014

Le safari urbain du 4 septembre, organisé par le CBL avec l’association Droit de Cité, a réuni quelque 40 personnes en fin d’après-midi par un temps radieux. Voir la vidéo.

Les participants ont
– traversé les jardins,
– tourné derrière le palais de Beaulieu,
– constaté le délabrement de la promenade du Bois-de-Beaulieu,
– déploré la présence des grillages  qui coupent les anciens chemins,
– égrené des souvenirs d’enfance,
– souhaité que ces lieux redeviennent accueillants
– et contemplé le panorama qui s’étend, par dessus les halles nord de l’ancien Comptoir, vers la cathédrale, le lac et les Alpes de Savoie.

Les participants au safari sont invités à une séance de restitution, le 1er octobre à la Maison de quartier de la Pontaise. Ce sera l’occasion d’un débat public auquel sont invitées toutes les personnes intéressées, qu’elles aient ou non participé au safari.

flyer 1er octobre-web

Conseil communal: postulat pour la requalification du site de Beaulieu

Le conseiller communal Valéry Beaud a déposé, avant le vote sur Taoua, un postulat pour une requalification des espaces publics situés au nord du site du Centre de congrès et d’expositions de Beaulieu. Ce postulat est cosigné par les conseillers communaux Benoît Gaillard (PS), Vincent Rossi (Verts), Séverine Evéquoz (Verts) et Anne-Françoise Decollogny (PS).

La commission du Conseil communal chargée de l’examen du postulat a émis un avis favorable, par 7 OUI et 3 abstentions.

Postulat Valéry Beaud et consorts

Rapport de la commission du Conseil communal